Anthony Goreau 19 janvier 2010 10h

De la Chapelle à La Courneuve : entre tensions, visibilité et mobilisations

Anthony Goreau-Ponceaud

ADES, UMR 5185 CNRS – Université de Bordeaux

 

Mon exposé s’inscrit dans le cadre d’une recherche sur les trajectoires et les inscriptions territoriales des migrants tamouls en Île-de-France. Après une brève présentation des parcours et trajectoires migratoires tamoules en Île-de-France, j’évoquerai avec plus de précision les points de saillance identitaire de cette communauté dans l’espace public francilien.

En effet, à travers deux exemples, dont je ferai une analyse comparative, celui du quartier la Chapelle – à cheval entre les 10ème et 18ème arrondissements de Paris – et celui de La Courneuve 8 mai 1945, je voudrais analyser les manières dont ces groupes de migrants se sont appropriés des espaces en perpétuelle tension : entre visibilité et invisibilité.

J’analyserai également l’importance du rôle des tamouls du Sri Lanka dans la formulation d’une identité diasporique tamoule tout en mentionnant leur spécificité : l’omnipolitisation.

 

Ecouter l’intervention d’Anthony Goreau-Ponceaud

 

Regarder la présentation

 

Bibliographie indicative :

 

Hommes et migrations, n°1268-1269, « Diasporas indiennes dans la ville ».

 

Goreau-Ponceaud Anthony (2008), La diaspora tamoule : trajectoires spatio-temporelles et inscriptions territoriales en Île-de-France, thèse de doctorat, Université de Bordeaux 3.

Goreau-Ponceaud, « La diaspora tamoule : lieux et territoires en Île-de-France ». L’espace politique, 2008, n°4, pp.19-33.

Goreau-Ponceaud, « La diaspora tamoule en France : entre visibilité et politisation ». Echogéo, 2009.

Honneth, Axel (2006) La société du mépris. Vers une nouvelle théorie critique. Paris, La Découverte, 349p.

McDowell, C. (1996) A Tamil asylum Diaspora. Sri Lankan migration settlement and politics in Switzerland, Bergham Books, 308p.

Meyer, E (2001) Sri Lanka, entre particularismes et mondialisation, Paris, La Documentation Française, 184p.

Raulin, A. (2000), L’ethnique est quotidien. Diasporas, marchés et cultures métropolitaines, Paris, L’Harmattan, 229p.

Vuddamalay, Vasoodeven (1989) « Présence indienne en France. Les facettes multiformes d’une immigration invisible », Revue Européenne des Migrations Internationales, vol.5, n°3, pp.65-77.

Contact :

ATER, IUT Périgueux – Bordeaux IV – Département carrières sociales, gestion urbaine orientation développement touristique, Site universitaire 24 019 Périgueux Cédex

Email : anthonygoreau[at]yahoo.fr

Aurélie Varrel

Chargée de recherche en géographie au CNRS Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud, UMR 8564 CNRS-EHESS

More Posts