Aminah Mohammad Arif, le 12 février 2009, 10 h, Villejuif

Jackson Heights ou Jai Kishan Heights ? Entre visibilité et intégration, les Sud-Asiatiques à New York

Aminah Mohammad-Arif (CNRS-CEIAS)

Après une brève présentation des profils démographiques et économiques des Sud-Asiatiques à New York, j’évoquerai leur appropriation de l’espace à travers deux exemples, symptomatiques de la tension entre la volonté de visibilité, et partant de différentiation, et celle d’intégration dans le paysage local : les quartiers commerçants de Jackson Heights (Queens) et de Coney Island (Brooklyn) dont je ferai une analyse comparative, et les parades dites ethniques.

Ecouter la communication

Bibliographie sélective

Fisher (Maxine), The Indians of New York City: A Study of Immigrants from India, Delhi, Heritage, 1980.

Khandelwal (Madhulika), Becoming American, Being Indian: An Immigrant Community in New York City, New York,Cornell University Press, 2002.

Mohammad-Arif (Aminah), Salam America : l’islam indien en diaspora, Paris, CNRS Editions, 2000.

Rangaswamy (Padma), Namasté America : Indian Immigrants in an American Metropolis, Penn State Press, 2000.

Van der Veer (Peter), ed., Nation and Migration : The Politics of Space in the South Asian Diaspora, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1980.

Aurélie Varrel

Chargée de recherche en géographie au CNRS Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud, UMR 8564 CNRS-EHESS

More Posts


Publié par

Aurélie Varrel

Chargée de recherche en géographie au CNRS Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud, UMR 8564 CNRS-EHESS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search