Marie Percot, le 28 avril 2009

Genre et migration : La migration des infirmières kéralaises ou quand les femmes partent en premier

Marie Percot (CNRS)

Il y a désormais une tradition bien établie de migration des infirmières du Kérala dans les pays du Golfe et en Occident. L’USA Nurse est même devenu un vrai stéréotype au Kérala ces dernières années. Dans cette présentation, je souhaiterais tout d’abord faire un point de comparaison entre jeunes infirmières du Kérala et leurs consœurs du nord de l’Inde et aborder les dernières évolutions de cette niche migratoire. En un second temps, je tenterais d’analyser comment les infirmières migrantes gèrent les nombreuses contradictions dans lesquelles elles se trouvent comme femmes tête de pont de la migration, devant constamment renégocier leur statut tant professionnel qu’individuel, entre rôle traditionnel et aspirations personnelles. Je conclurai sur la vision des féministes indiennes (militantes ou universitaires) face à cette migration particulière.

Ecouter la séance :

Bibliographie sommaire :

Devika J. (2006), En-Gendering Individuals: The Language of Re-forming in Early 20th Century Keralam, Orient Longman, Hyderabad, 2006.

Ehrenreich B., Hochschild A.R. (ed) (2004), Global Women. Nannies, maids, and sex workers in the new economy,  Holt Paperback, New York.

George, Sheba M. (2005) When Women Come First. Gender and Class in Transnational Migration. Berkeley, University of California Press, 259 p.

Jeffrey, Robin (1993) Politics, Women and Well-Being, How Kerala Became a Model, New Delhi, Oxford University Press (Paperback), 285 p.

Kingma, Mireille (2005) Nurses on the Move: Migration and the Global Health Care Economy, New York, Cornell University Press.

Longva, Ahn Nga (1997) Walls Built on Sand. Migration, Exclusion and Society in Kuwait. Oxford: Westview Press.

Osella C., Oselle P. (2008), « Nuancing the « Migrant Experience ». Perspectives from Kerala, South India », in Transnational South Asians. The making of a neo-diaspora, S. Koshy et R. Radhakrishnan (ed), Oxford University Press, New Delhi: 146-180.

Percot, Marie (2005) « Les infirmières indiennes émigrées dans le Golfe : de l’opportunité à la stratégie », in Revue Européenne des Migrations Internationales 21 (1) (numéro Femmes, genre, migration et mobilités, sous la dir. de Christine Catarino, Mirjina Morokvasic et Marie-Antoinette Hily) : 29-54.

Raghuram, Parvati (2004) « The Difference that Skills Make: Gender, Family Migration Strategies and Regulated Labour Market » Journal of Ethnic and Migration Studies, 30 (2): 303-21.

Rudrappa, Sharmila (2008), « Braceros and techno braceros. Guest workers in the US and the commodification of low and high wage labour », in Transnational South Asians. The making of a neo-diaspora, S. Koshy et R. Radhakrishnan (ed), Oxford University Press, New Delhi: 291-324.

Zachariah, K.C., Rajan S.I. (2004). Gulf Revisited. Working paper No. 363, Trivandrum, Centre for Development Studies.

Lieu : CNRS Villejuif, Salle de conférences, rez-de-chaussée, Bâtiment D. S’y rendre.