Ingrid Therwath, 22 novembre, 10h (EHESS, 54 Bd Raspail, salle 241)

Date 28 octobre 2010

Les Telanganais de l’extérieur et le régionalisme à distance

Ingrid Therwath
(Centre des Sciences Humaines, New Delhi)

A l’automne 2009, la presse nationale indienne et les médias internationaux se sont émus des troubles sessionistes qui agitaient l’Etat méridional d’Andhra Pradesh et avaient conduit à des violences à Hyderabad, la capitale et un grand centre économique. Depuis une dizaine d’années, ce mouvement, qui date en réalité des années 1950 et réclame l’autonomie du Telangana au sein de la fédération indienne, connait un nouveau souffle et s’appuie en grande partie sur les expatriés originaire de la région. Ces derniers, à travers de très actives organisations aux Etats-Unis, en Angleterre et dans le Golfe, financent les activistes en Inde, fournissent du matériel électoral, se déplacent pour faire campagne et dans certains cas, se présentent même en personne à la mandature. Cette présentation se penchera donc sur les différentes logiques de cet engagement politique transnational en explorant la différence entre le régionalisme à distance et le “nationalisme à distance” et le rapport à l’Etat.

Pour écouter la présentation :

Visualiser la présentation

Bibliographie indicative

Christophe Jaffrelot, Ingrid Therwath, “The Sangh Parivar and the Hindu Diaspora in the West. What kind of “Long-Distance Nationalism”?”, International Political Sociology, n°3, September 2007.

Rajat Ganguly, Ian Macduff (dir.), Ethnic Conflict and secessionism in South and Southeast Asia, causes, dynamics, solutions, New Delhi: Sage Publications, 2003.

Subrata K. Mitra and V.B. Singh, When Rebels become Stakeholders: Democracy, Agency and Social Change in India, 2009, New Delhi: Sage Publications, 2003.

Duncan B. Forester, “Subregionalism in India, the Case of Telangana”, Pacific Affairs,  43-1, 1970, pp. 5-21.

Ingrid Therwath, « The Indian State and the Diaspora: Towards a NewPolitical Model ». in Eric Leclerc (ed.), Political Models and Actors of the Indian Diaspora, Manohar, New Delhi. Forthcoming.

Ingrid Therwath, « La diaspora indienne comme acteur international », , in Jaffrelot, Christophe (dir.), New Delhi et le monde. Une puissance émergente entre realpolitik et soft power, Paris, Autrement, pp.110-124, 2008.

Contact

Ingrid Therwath
Centre des Sciences Humaines, 2 Aurangzeb Road, New Delhi
ingrid.therwath[at]csh-delhi.com


Aurélie Varrel

Chargée de recherche en géographie au CNRS Centre d'Etudes de l'Inde et de l'Asie du Sud, UMR 8564 CNRS-EHESS

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utilisez ces balises :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">


Carnets de recherche